Les oiseaux font leur nid...

Bonjour à vous tous. Cela fait plusieurs jours que nous n'avons pas donné de nos nouvelles sur notre blogue. Comme vous l'avez lu, l'arrivée au pays a exigé beaucoup de nous, mais surtout beaucoup pour les enfants. Ils ont du trouver leurs repères, bâtir leur bulle de sécurité, nous découvrir (nos qualités et nos défauts), s'acclimater, construire une routine, etc... Ce serait mentir que de vous dire que tout s'est déroulé sans heurt, sans conflit et sans soucis. Sauf que cela est une étape bien connue de tous les couples qui sont revenus d'Ukraine, peu importe le nombre d'enfants et leur âge. L'adoption est un processus qui commence réellement quand les enfants sont à temps plein avec nous, chez nous.

Depuis notre dernier billet, plusieurs choses positives et moins positives se sont déroulées. Nous aurions pu vous faire un descriptif pour tout cela. Sauf que nos enfants ont cette faculté à se ressaisir rapidement après un conflit ou une réprimande. Ils savent que nous les aimons et les aimerons pour toujours, nous leur répétons très souvent. C'est essentiel, peu importe l'intensité de la crise à gérer. Ce qui est très frappant, c'est que les crises sont de plus espacées et de moins en moins intenses. Les enfants nous connaissent mieux et ils savent aussi que nous les connaissons très bien. Cela les rassure beaucoup. L'autre élément c'est que nos enfants commencent à prendre le virage "en français" très rapidement. Les mots et phrases essentielles sont très bien maîtrisées et ils se débrouillent de mieux en mieux. Voici leur acquis actuellement :

  • Les lettres de l'alphabet (nous avons même construit un tableau montrant les sons similaires entre le russe et le français afin de les aider. Le son "e" et "u" sont les plus difficiles pour eux)
  • Les nombres de 0 à 20
  • Les marques de politesse essentielles (bonjour, merci, bienvenue, s'il vous plait, etc...)
  • Les couleurs essentielles
  • Les formes de base
  • Leur orientation spatiale (devant, derrière, gauche, droite, dessous, entre, à côté)
  • Les animaux de base (chien, chat, singe...)
  • Les modes de transport (avion, auto, bateau, autobus, vélo...)
  • Les aliments qu'ils prennent le plus souvent (lait, jus, eau, pain, céréales, poulet, crème glacée...)

Il nous arrive quelquefois qu'Oleg nous réclame son heure de cours de français. Les enfants nous demandent aussi de faire une lecture d'un livre le soir, de regarder un film (en français) le soir après le souper et avant le dodo. Ils sont très agréables. Lisa a vécu des moments plus difficiles car elle sentait qu'elle devait vraiment aller de l'avant avec la francisation, surtout lorsqu'elle voyait son frère et sa soeur faire de gros efforts. Sa réaction a été intense, mais tout semble désormais chose du passé.

Nous tenons à souligner que nous sommes toujours en période de cocooning et que personne n'est encore venu à la maison, mis à part les grands-parents qui viennent à petites doses (10-15 minutes max). Les enfants ont besoin de nous, de notre présence et de nous savoir disponibles. Ils ont maintenant un bel attachement envers nous et même envers Mélissa qui a vécu des périodes creuses très déchirantes. Maman a donc pris une belle place avec les enfants qui lui font de plus en plus appel pour toutes sortes de choses. Par contre, il est encore difficile de sortir avec les enfants afin de rencontrer des amis ou d'autres membres de la famille. Les enfants n'ont pas confiance dans leur mode de communication et pensent qu'ils doivent avoir un français impeccable pour entrer en contact avec un enfant de leur âge. Ils paraissent même sauvages par moment et se retirent dans un coin lorsqu'ils ne se sentent pas à leur aise. Nous tenons à ne pas les brusquer, mais en même temps nous avons commencé à les sortir dans divers endroits (Biodôme, zoo de Granby, festivals, centres commerciaux...).  

Puisque nous connaissons mieux nos enfants, voici un petit survol de ce qu'ils sont :

  • Leurs activités préférées : la piscine, simplement être avec Maman et Papa, cuisiner, jouer dehors, aller au parc, magasiner, faire un tour d'auto, laver les autos
  • Leurs plats préférés : les fruits et légumes crus, la crème glacée, le poulet, le maïs, tous les plats que nous cuisinons ensemble
  • Leurs émissions et films préférés : Princesse Sofia, La reine des neiges, Détestable moi, Docteur Peluche, Petshop, Macha et l'ours, Oggy et les cafards, Jack et les pirates (attention, les enfants adoptés ont un âge socio-affectif plus bas que leur âge physique !!)
  • Leur plus belles qualités : serviables, emphatiques, ordonnés, polis, drôles
  • Ce qu'ils détestent le plus : la mort, briser leur routine, les plats relevés ou avec des textures trop différentes

Petite anecdote qui en dit long sur notre attachement et sur leur relation avec la mort. Mélissa montre un calendrier à Oleg. Il lui pointe sa date d'anniversaire, puis Mélissa lui pointe les nôtres. Ils réalisent que Maman va avoir 37 ans et que Papa va en avoir 40. Il nous explique qu'un jour Papa aura une auréole et des ailes et qu'il sera un ange lorsqu'il va mourir. Puis, il se retourne sur son oreiller et se met à pleurer à chaudes larmes. Maman a beau lui expliquer que tout le monde finira ainsi, il est bouleversé. Puis, il me serre fort dans ses bras et me regarde comme si j'étais sur mon lit de mort. Il était inconsolable. Maman est vite allée chercher un petit ourson en peluche dans notre chambre. Elle a mis du parfum de maman sur les pattes et du parfum de papa sur les bras. On lui a laissé pour s'endormir et il semblait très rassuré.

Dernière anecdote très touchante. Oleg nous demande très naturellement un soir, avant de s'endormir, si nous sommes tristes de ne pas avoir eu de bébé. Tout cela avec un peu de français et des signes pour m'expliquer sa question. Ça m'a touché droit au coeur et je devais me contenir pour ne pas verser de larmes. Puis je lui explique que non, en effet, mais que ce sont eux les plus beaux bébés qu'on a la chance d'avoir dans nos vies. Il réplique bien entendu qu'il n'est pas un bébé, mais en souriant me dit qu'il comprend ce que je veux dire. Ces enfants sont d'une sensibilité déconcertante et viennent chercher des émotions très spéciales au fond de nous. Ils sont incroyables. 

En résumé, nos enfants sont de plus en plus attachants, nous aiment un peu plus chaque jour et nous surprennent régulièrement. Le soir, lorsque nous sommes tous collés sur le divan pour regarder un film, ils descendent leur oreiller afin que nous soyons tous confortables, mettent une couverture sur nous et se collent comme de petits chiots. Ce sont des moments qui respirent le bonheur, l'amour et la tendresse. Que demander de plus ? Nous sommes aux anges...

Commentaires (2)

  • Marie-Clauder

    Marie-Clauder

    14 juillet 2014 à 00:40 | #

    C'est beau de vous voir aller...on dirait que les enfants ont l'air heureux mais avec un meilleur teint aussi! merci de partager ces beaux moments!

    Répondre

  • viagra_online

    viagra_online

    08 décembre 2016 à 11:45 | #

    http://pharm12online.com/ , For Women Available In India in Huntsville .

    Répondre

Écrire un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous